Mosaïque Miró

  • Culture
  • Open Air

Une mosaïque qui recouvre le revêtement de Las Ramblas, créée en 1976 par l’artiste polyvalent et avant-gardiste, Joan Miró.

Informations
La Rambla, s/n
L3 (Vert): Liceu

Joan Miró fut un des principaux représentants du surréalisme abstrait au niveau international. Peintre, sculpteur, illustrateur et designer, son œuvre est essentiellement abstraite même s'il ajoutait souvent à ses œuvres divers éléments figuratifs, ce qui leur conférait une valeur symbolique.

En 1968, il fut chargé de réaliser une fresque pour l’Aéroport de Barcelone qu'il a voulu compléter avec deux autres œuvres afin d’accueillir les visiteurs de la ville comtale par terre, mer et air. Ainsi, alors que la fresque de l’aéroport représente l’air, la sculpture Femme et oiseau, située dans le parc Joan Miró, symbolise la terre et la mosaïque de la Rambla la mer.

La mosaïque qui se trouve sur la Plaza de la Boquería, au cœur de la Rambla, a été réalisée par le céramiste Joan Gardy Artigas, avec la collaboration des ateliers Escofet et inaugurée le 30 décembre 1976 par le maire José María Socías.

La mosaïque, composée de carreaux de granito élaborés avec un mélange de ciment blanc teint avec des verres de couleur concassés, est en forme de cercle irrégulier, avec quelque 8 mètres de diamètre, et est élaborée en couleurs (blanc, noir, bleu, rouge et jaune). Sur volonté expresse de l’artiste, elle ne dispose d’aucun type de protection, et est piétinée quotidiennement par les passants comme n’importe quel revêtement. Toutefois, elle n’a subi aucune détérioration majeure en raison de l’excellente qualité du matériau.

Le lieu est le triste point final du parcours de la fourgonnette utilisée comme bélier dans l’attentat djihadiste du 17 août 2017 qui a fait 13 morts et une centaine de blessés. La mosaïque de Miró a été recouverte de fleurs par les Barcelonais en souvenir des victimes.

mapa/mapa-zonas Created with Sketch.
Zones de Barcelone Ciutat Vella

Connaître Ciutat Vella, c’est connaître les origines de Barcelone : l’ancienne Barcino. L'essence de ce que nous connaissons aujourd'hui comme le centre historique de la ville a surgi de l'enceinte fortifiée qui l'entourait, où les ruines romaines coexistent avec le style gothique médiéval.

Voir plus
Ceci peut aussi vous intéresser...