Habitudes

Découvrez Barcelone au travers de ses us et coutumes.

Prendre un vermouth

Le vermouth est revenu en force

Bien qu'il n'ait jamais disparu, le vermouth, cette boisson exquise aux touches amères, semble vivre un âge d'or à Barcelone. Actuellement, la tradition du vermouth est revenue afin de permettre aux familles et groupes d'amis de se réunir dans les charismatiques Bodegues (épiceries).

Boire du vermouth est associé à un rituel : celui de l’apéritif, qui était, au XVIIIe siècle, réservé à la haute bourgeoisie catalane. Le vermouth est fabriqué à partir de vin blanc neutre et fortifié, auquel sont ajoutées des plantes telles que des herbes et de l'absinthe, préalablement macérées dans de l'eau et de l'éthanol. Parfois, on y ajoute une dose de caramel pour lui donner la couleur rougeâtre. Le vermouth, un excellent prétexte pour se retrouver à midi, est l’élément phare des apéritifs de Barcelone. Il n'est donc pas difficile de trouver un bar ou une cave où vous pourrez le déguster accompagné de tapas traditionnelles.

Sant Jordi

Journée du Livre et de la Rose

Chaque 23 avril, la Catalogne célèbre son patron, Sant Jordi. Selon la tradition, les hommes offrent une rose à leurs bien-aimées, amies, partenaires ou parentes et, elles, en retour, leur offrent un livre. De fait, la Fête de Sant Jordi coïncide avec la Journée du Livre, qui commémore la mort de Miguel de Cervantes.

La Diada de Sant Jordi est plus riche et colorée à Barcelone. Las Ramblas se remplit de pauses livres et roses dès la première heure de la journée.

La Mercè

Les Fêtes du Barcelone

Chaque année, Barcelone fête le 24 septembre sa grande festa major : La Mercè, patronne de la ville. Les festes majors offrent un large éventail d’activités, de concerts, de représentations et d'innombrables événements ludiques et culturels. La plupart sont organisées dans la rue avec un accès libre.

La Mercè est la grande fête de tous les publics, celle qui ne laisse personne mécontent, car elle propose des offres pour tous les goûts et tous les âges.

La Castanyada

La fête la plus populaire de l’automne

La Castanyada est une tradition qui remonte au Moyen Âge, lorsque les carillonneurs devaient toucher les morts toute la nuit pour que la population prie pour leur âme. On dit que les habitants se rendaient à l'église pour leur apporter des fruits secs, des biscuits, des bonbons et du vin, et c'est là qu’est née cette fête.

À partir du XVIIIe siècle, après les célébrations religieuses de la Toussaint, les panallets se sont popularisés : de petits bonbons de différentes formes, composés essentiellement de massepain, d’amandes et de pignons de pin. L'une des premières références écrites des panallets date de 1807, dans le célèbre agenda du Baron de Maldà qui mentionne que ces friandises étaient déjà populaires à Barcelone.

Lors de cette fête populaire, la châtaigne est l'autre grande vedette en tant que produit significatif de l'automne. En plus des panallets, vous pourrez également déguster : des patates douces grillées et du moscatell, un vin doux typique.

Foire de Santa Lucía

La traditionnelle foire de Noël

Les premières références écrites de la foire de Santa Llúcia datent de 1786, mais il semblerait que cette foire de Noël soit fêtée depuis bien avant.

Chaque année, la plus ancienne foire de Noël de Catalogne est organisée, vers le 13 décembre (la Diada de Santa Llúcia), en face de la Cathédrale de Barcelone, avec plus de trois cents arrêts. À la foire, il est possible de trouver des figures pour installer la Crèche, des sapins, des éléments de décoration, des instruments de musique : tambourins, carraclas et zambombas pour accompagner les villancicos (chants) ; cagations et les traditionnels caganers.